La grippe porcine/mexicaine/A(H1N1)... une réalité ?

Publié le par lap1.blanc

J'irai vite mais...

Fin 2003-Début 2004, les États du monde entier constituent des stocks de Tamiflu, médicament des laboratoires Roche, après l'épidémie de SRAS qui a sévi sur la planète, tuant 500 personnes pendant la médiatisation de l'évènement.

En Mai 2007, les laboratoires Roche critiquent le niveau de préparation des États face à une pandémie grippale. En effet, la capacité de production des laboratoires Roche concernant le Tamiflu est de 400 millions de doses par an, mais la demande des États n'est que de 215 millions, certainement peu au goût du laboratoire.

En Juin-Juillet-Août 2009, les stocks constitués en 2004 arriveront à leur date de péremption, car le Tamiflu a une durée de conservation de 5 ans pour la version gélules (la version poudre en barils a une durée de conservation de 10 ans). Or, rappelez-vous, c'est en 2004 que le Tamiflu a commencé à être stocké (la France s'est vue livrer ses doses aux alentours de Décembre 2004, pour 14 millions de doses, une partie étant en gélules).

Et là, Avril 2009, on nous annonce que le virus H1N1 va faire des morts, qu'il touchera 50% de la population mondiale (sisi, ils l'ont dit à la voix de la France France 2 !), pouvant faire plusieurs millions de morts.

Ha bah oui... Mais regardons un peu... La grippe saisonnière a une mortalité de l'ordre de 20 à 30% au niveau mondiale, la grippe aviaire affiche une mortalité de l'ordre de 60% et la grippe porcine... Début Mai, on était à un peu plus de 300 patients infectés pour... 12 morts, soit une mortalité de 4%.

Les coïncidences, ça existe. Le foutage de gueule aussi...

Sources :

link
link
link

Publié dans Vie sociale

Commenter cet article